Archives pour Actualité

Focus sur la 55ème édition de notre Royal Concours International de Roses Nouvelles du Roeulx

Est-il nécessaire de décrire les conditions atmosphériques qui ont régi la croissance des rosiers cette année ? En résumé, disons : chaleur, chaleur et encore chaleur, sec, sec et encore sec !!!!

La première floraison était plus précoce de trois semaines. Malgré cela, la taille d’été fut effectuée début juillet, comme de coutume, pour favoriser en principe une belle floraison pour le concours de septembre. Rien ne se passa comme prévu. Les « repercements » furent très faibles et le rosier, sans notre avis, décida rapidement de refleurir pour tenter de sauver son avenir.

Dès lors, ce fut un concours « tristounet » qui fut offert aux jugements des nombreux membres du Jury International sous la présidence de Madame la Comtesse Henrianne de Briey, Présidente de la WFRS. Signalons que plusieurs autres autorités de la WFRS rehaussaient aussi le Concours par leur présence.

Parmi les 120 « cultivars » de roses nouvelles proposés par 32 obtenteurs dont plusieurs étaient présents au Roeulx, il y avait de nombreuses perles rares dont le critère essentiel fut leur résistance aux difficiles conditions climatiques, une sélection comme une autre ! Ce sujet fut d’ailleurs évoqué lors de la réunion du Breeding’s Club de la WFRS, organisé au Roeulx la veille du Concours.

Finalement, 27 prix furent décernés dont trois prix du parfum. A ce sujet, nous ne résistons pas à vous communiquer le langage savant des parfumeurs au sujet de la variété primée Odelia, exceptionnellement très parfumée : « puissante odeur de rose ; le nérol (isomère du géraniol) à odeur d’huître avec une note de tête « agrumée » de citron déjà dans l’huître et une de fond musquée très légèrement fruitée » (ndlr : un parfum de sucre d’orge et il y en avait donc à la fois pour les adultes et les enfants).

Par ailleurs, ce Concours anniversaire a eu lieu l’année des commémorations au Roeulx de la fin de la Première Guerre Mondiale. Ce fut l’occasion de s’associer à ces événements en baptisant le jour du Concours International la rose « George Lawrence Price », en hommage au dernier soldat du Commonwealth tué lors de cette guerre. La rose est une création de l’obtenteur Jaak VanGampelaere, la Marraine étant la Princesse Hadrien de
Croÿ-Roeulx et le Parrain le Colonel Alexander Schwab (Canada).

Enfin, ce fut sous un ciel lumineux que les deux journées de l’ouverture au public rencontrèrent un très grand succès. Dès l’ouverture des Jardins de Saint-Jacques le samedi matin à 10h00, plus de cent visiteurs contemplaient déjà la Rose au Roeulx, admirant aussi les délicates sculptures contemporaines créées par les artistes de l’École des Métiers d’Art du Hainaut et poursuivant leur visite par la splendide exposition de céramiques présentées dans l’ancien Hôpital Saint-Jacques.

Photos de l’édition 2018 du Concours sur www.rosesleroeulx.be/photos/

 

Programme du week-end du Concours de Roses Nouvelles du Roeulx 2018

Grand prix du public de la Rose, concours de photographie, animation musicale et vente de rosiers

Quand on aime, on ne compte pas ! Le Comité d’animation des Roses Nouvelles du Roeulx a mis les petits plats dans les grands pour vous accueillir dans les jardins de roses de l’Ancien Hôpital Saint-Jacques les samedi 8 et dimanche 9 septembre à l’occasion du concours de roses nouvelles du Roeulx.

Au programme, appréciation et évaluation des nouvelles variétés de roses qui feront l’objet du concours en 2019 mais aussi concours de photographie, animation musicale et vente de rosiers tout le week-end de 10h00 à 18h00.

Accès gratuit

Ancien Hôpital Saint-Jacques – Faubourg de Binche 1 – 7070 Le Roeulx


Des concerts de musique au cœur des jardins de roses du Roeulx

Dimanche 9 septembre de 15h00 à 18h00, les jardins de Saint-Jacques seront investis par des séquences musicales intimistes.

D’une atmosphère classique à une ambiance jazzy, en passant par un instant chanté, harpe, violon, guitare, contrebasse, hang, raviront les oreilles des visiteurs en balade à la découvertes des roses de l’Ancien Hôpital Saint-Jacques.

Les artistes : Michel Mainil et Alphone Bodson (groupe « Water loop » – jazz), Philippe Bogucki (trio de jazz cool et moderne), Daniel Charlier et Jean-Claude Eben (groupe « Cordhang sud » – hang et pad ), Geneviève Metens et Claudine Devaux (duo « Piacevole » – classique/chason française), Chloé Delvenne (harpe), Marie-Paule Kleczko et la chorale « Entre nous »

Activité gratuite organisée grâce au Centre culturel du Roeulx


Les ateliers créatifs de la Rose

Dimanche 9 septembre de 11h00 à 18h00, Marina invite tous les enfants à la rejoindre pour confectionner de beaux bricolages autour du monde de la rose.

Roses en papier, abeilles butineuses et libellules n’auront plus de secret pour nos petites têtes blondes.

 

Participation gratuite

Ancien Hôpital Saint-Jacques – Faubourg de Binche 1 – 7070 Le Roeulx


Découvrez les secrets des roses du Roeulx – Visites guidées gratuites tout le week-end

En compagnie d’un guide, partez à la découverte des spécificités des roses, leurs différents types, leurs parfums, leurs originalités, leur histoire… et parfois même leur goût !

Ne ratez pas les visites commentées gratuites organisées les 8 et 9 septembre prochains :

Samedi à 11h30 et dimanche à 11h30 et 16h00 – visite adulte : « La Roses d’hier et de demain »

Samedi à 16h00 – visite enfant : « Balade autour de Dame la Rose »

Participation gratuite

Ancien Hôpital Saint-Jacques – Faubourg de Binche 1 – 7070 Le Roeulx


Exposition de céramique dans le cadre du Concours de Roses du Roeulx

Aujourd’hui, la céramique reste une activité artisanale utilisée pour de petites productions

utilitaires et dans la conception d’œuvres artistiques contemporaines. Cette exposition

des professeurs des Cours des Métiers d’Art du Hainaut proposera un échantillon

du savoir-faire de cinq créateurs de différentes localités de notre belle province de Hainaut

Luc Lembourg, Florence Lenain, Alain Losa, Jean-Jacques Mathieu et Serge Waem.

À visiter gratuitement samedi 8 et dimanche 9 septembre de 10h00 à 18h00

Ancien Hôpital Saint-Jacques – Faubourg de Binche 1 – 7070 Le Roeulx


Exposition de sculptures contemporaines dans les jardins de Saint-Jacques

Les samedi 8 et dimanche 9 septembre, les jardins de roses de l’Ancien Hôpital Saint-Jacques seront investis de sculptures contemporaines, créations des élèves de l’école des Métiers d’Art du Hainaut. Une tradition renouvelée mais des artistes et des univers toujours plus surprenants de par les sujets abordés, les techniques, les matériaux utilisés et le point de vue parfois décalé de certaines œuvres dans le contexte de nos parterres de roses. Une combinaison parfois surprenante mais toujours très séduisante et féconde pour nos esprits en quête d’évasion. Roses nouvelles et créations plastiques, une conjugaison de créations qui, par des processus différents, invitent à la découverte du beau, de la délicatesse et de l’expression.

À visiter gratuitement samedi 8 et dimanche 9 septembre de 10h00 à 18h00

Ancien Hôpital Saint-Jacques – Faubourg de Binche 1 – 7070 Le Roeulx

Focus : 54ème Royal Concours International de Roses Nouvelles du Roeulx

Le rosier a une faculté d’adaptation climatique extraordinaire. Souvenez-vous de ce que  nous écrivions l’an passé : fortes pluies très abondantes en avril, mai et surtout juin, juillet et août de plus en plus chauds et parfois torrides.

Que dire alors pour 2017 : hiver doux suivi d’un démarrage rapide de la végétation dès la fin mars ; fin avril et début mai, plusieurs périodes successives de gelées sévères occasionnant d’importants dégâts aux jeunes rameaux ; d’avril à juillet, quelques très rares gouttes de pluie ; vu ce déficit en eau, les repercements après la taille de début juillet furent très faibles; août fut froid et enfin pluvieux. Tous les parasites classiques du rosier, surtout cryptogamiques, s’en sont donnés à coeur joie, en particulier la rouille qui, antérieurement était rare au Roeulx.

Emmanuel Delhove, Echevin et Président du concours

Malgré ces conditions, certaines variétés se sont montrées sous leurs plus beaux « atours ». Hélas, d’autres variétés se sont « effondrées ». Dès lors, le Concours 2017 fut très discriminant. Finalement, le Jury International, présidé par Madame B. Copi, Vice-Présidente de la WFRS pour l’Europe de l’Est et Présidente de la « Slovenian Rose Society », décerna 23 prix, auxquels il faut ajouter les deux prix du Public (jugements effectués en 2016), parmi les 138 cultivars proposés par 37 obtenteurs issus de 12 pays, la plupart des variétés faisant partie de la catégorie des rosiers à floraison en bouquets.

Pierre Nuyens, parfumeur et Vice-Président de la Société française des parfumeurs et Jean-Jacques Claustriaux, Vice-Recteur honoraire de la Faculté des Sciences agronomiques de Gembloux et Président du Jury permanent

Une fois encore, le Jury Permanent a observé combien un jugement lors de la seconde floraison était pertinent pour pouvoir mettre aussi à l’honneur certaines variétés qui montrent davantage leur charme en ce début du mois de septembre. Par contre, les rosiers grimpants ont eu difficile à s’exprimer cette année. Quant aux cultivars parfumés, autre critère que le Concours du Roeulx voudrait davantage mettre en évidence, à nouveau, ils furent rares !

La Comtesse Henrianne de Briey, Vice-Présidente de la Fédération mondiale des Sociétés
de Roses pour l’Europe du Sud et Breda Copi, Vice-Présidente de la WFRS pour l’Europe
de l’Est et Présidente de la « Slovenian Rose Society »

Par ailleurs, ce fut sous un ciel lumineux que l’ouverture au public rencontra un succès, chaque année grandissant. Plus de 3000 visiteurs sont venus à la rencontre de La Rose au Roeulx, tout en contemplant les sculptures contemporaines créées par les artistes de l’Ecole des Métiers d’Art du Hainaut et la splendide exposition de sculptures, d’enluminures et de calligraphies mises en valeur dans l’ancien Hôpital Saint-Jacques.

Vente de rosiers organisée durant le week-end du concours

Merci aux organisateurs et aux membres du Comité d’Animation pour leur dévouement tout au long de cette grande manifestation autour de la Rose, en particulier pour l’accueil des 79 membres du Jury International et des nombreux obtenteurs belges et étrangers, venus d’Allemagne, d’Espagne, de France, d’Inde, du Luxembourg, de Monaco, des Pays-Bas, de Pologne, de Slovénie et de Suisse.

Dès à présent, nous ne doutons pas que le 55ème Concours rencontrera un vif intérêt en 2018.

 

E. Delhove, Président du Concours
JJ Claustriaux, Président du Jury Permanent

 

Voir aussi : Photos du 54e Royal Concours International de Roses Nouvelles du Roeulx

 

La rentrée 2017 et la Rose…

Au cours de ces derniers mois, les Jardins de Saint-Jacques ont accueilli de nombreux visiteurs. Certains d’entre eux s’intéressaient à la plantation du rosier, à la pratique de la taille ou à la détermination des parasites dans le Conservatoire des Roses. D’autres voulaient découvrir les mystères de la création d’une nouvelle rose en visitant le Jardin Concours de Roses Nouvelles. Seuls ou en groupes, jeunes ou adultes, tous ces visiteurs repartirent l’esprit joyeux.

Alors, au moment de la nouvelle rentrée scolaire, pourquoi ne viendriez-vous pas, vous aussi, accompagnés de vos enfants ou petits-enfants, effectuer votre rentrée parmi les roses le samedi 2 septembre et le dimanche 3 septembre prochains ?

Outre la visite parmi les roses, vous pourrez déjà choisir votre plus belle rose dans le Jardin Concours 2018, contempler l’exposition de sculptures contemporaines créées par des artistes de l’Ecole des Métiers d’Art du Hainaut ou encore visiter une splendide exposition de sculptures, d’enluminures et de calligraphies qui vous accueillera dans la grande salle de l’ancien Hôpital Saint-Jacques.

Vous serez les bienvenus dans ces lieux remplis de beauté et d’imaginaire !

Informations sur www.rosesleroeulx.be

 

Focus sur notre 53ème Royal Concours International de Roses Nouvelles du Roeulx

2016 fut une année climatique très surprenante : avril, mai et surtout juin avec de fortes pluies très abondantes, juillet et août de plus en plus chauds et parfois torrides.

© Jean Leclercq

© Jean Leclercq

Ces conditions difficiles furent défavorables pour plusieurs nouvelles variétés, allant jusqu’à une mortalité totale pour douze cultivars. Finalement, 147 variétés attendaient leurs évaluations, même si certaines d’entre elles ne pouvaient plus figurer dans le peloton de tête, malgré des soins attentifs de la part du technicien, responsable du Jardin Concours, et les opérations de taille qui furent particulièrement adaptées et minutieuses cette année !

Il convient d’ajouter qu’un concours en seconde floraison est toujours particulièrement sélectif, même si les parcelles sont moins attrayantes pour le quidam. Si on défend le principe qu’un rosier est une plante vivace avec une floraison « continue », n’est-ce pas par cette pratique qu’on peut vraiment parler d’un véritable jardin d’essai destiné en priorité aux obtenteurs ? Pour convaincre davantage, il suffisait de parcourir aussi le Jardin concours 2015, toujours présent !

© Dimitri Deblander

© Dimitri Deblander

Finalement, 24 prix ont été décernés par cent membres du Jury International venant, certes de Belgique, mais aussi de France, Italie, Luxembourg, Monaco, Pays-Bas, Slovénie, Suisse et Ukraine, sous la Présidence de G. MEYLAN, dont trois prix du parfum, et un prix de la « Rose Elite du Roeulx » parmi les variétés primées en 2015 par les douze obtenteurs présents (Allemagne, Belgique, France, Pays-Bas, Pologne).
A ce sujet, certains diront : pourquoi plusieurs prix du parfum ? La réponse est multiple. D’une part, il faut continuer à mettre en valeur les variétés parfumées, qui hélas, sont de moins en moins nombreuses.
Tout se passe comme si l’amélioration génétique de la résistance aux parasites se réalisait au détriment de l’intensité des fragrances.
D’autre part, cela correspond à une demande légitime du public.
Enfin, n’est-il pas logique d’attribuer si possible un prix du parfum par catégorie de rosier et non un seul prix pour l’ensemble des variétés ? Le Concours du Roeulx est une fois de plus novateur en la matière !

© Dimitri Deblander

© Dimitri Deblander

2016 fut aussi une année exceptionnelle par le baptême de la rose « Henrianne de Gerlache », l’annonce du délicieux thé « Rose » ou thé des Rhodiens, l’exposition florale « Balade florale » créée pour les 45 ans de la délégation Mons/Charleroi de la Belgian Flowers Arrangement Society, l’exposition de sculptures contemporaines des artistes issus de l’Ecole des Métiers d’Art du Hainaut et l’ouverture au public (plus de 2500 visiteurs) des Jardins de Saint-Jacques, toujours magnifiquement organisée par le Comité d’Animation du Concours et la Ville du Roeulx.

© Dimitri Deblander

© Dimitri Deblander

 

© Mélanie Brison

© Mélanie Brison

© Bernard Lafaut

© Bernard Lafaut

Même si la pluie est venue nous rappeler à son bon souvenir le dimanche matin (quasi le seul moment de pluviosité en septembre), on peut affirmer que le 53ème Royal Concours International de Roses Nouvelles du Roeulx fut une nouvelle fois un grand Concours ! Déjà 2017 est sur le chemin d’un prochain succès : ce sera le week-end des 2 et 3 septembre !

E. DELHOVE – Président du Concours
JJ. CLAUSTRIAUX – Président du Jury Permanent du Concours

Voir aussi :

« Articles plus anciens